CRÉDIT D'IMPÔTS 2018

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE 2018 permet de déduire de votre impôt sur le revenu des dépenses pour financer des travaux de rénovation énergétique.

Crédit d’impôt 2018 (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE 2018 permet de déduire de votre impôt sur le revenu des dépenses pour financer des travaux de rénovation énergétique.

Qu’est-ce qu’un crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est une disposition fiscale qui vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses que vous réalisez pour des travaux d’amélioration énergétique de votre résidence principale ou de celle de votre locataire. Même si vous n’êtes pas imposable vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt s’applique à une habitation principale, maison individuelle ou appartement, achevée depuis plus de deux ans dont vous êtes propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit.

Les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt sont actualisées chaque année par la loi de finances qui modifie le code général des impôts et l’article 200 quater du code général des impôts.

Le taux du crédit d’impôt CITE 2018

Le taux du crédit d’impôt 2018 est de 15% ou 30% sur un montant TTC de dépenses plafonné déduction faite des aides et des subventions reçues par ailleurs.

Le taux de 15 % est appliqué jusqu’au 30 juin 2018 au montant des dépenses éligibles pour :
-L’acquisition de matériaux d’isolation thermique des parois vitrés venant en remplacement de fenêtres en simples vitrages;
-L’acquisition d’une chaudière utilisant le fioul comme source d’énergie.

Le taux de 30 % est appliqué au montant de dépenses éligibles pour les autres équipements et matériaux listés dans l’article 18bis du CGI.

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt fait l’objet d’un plafonnement. Le plafond s’apprécie sur une période de 5 ans consécutifs.

  • plafond de 8000€ personne seule
  • plafond de 16000€ pour un couple soumis à imposition commune + majoration de 400€ par personne à charge

Le crédit d’impôt transition énergétique CITE est cumulable avec l’éco-PTZ, les aides de l’Anah, des collectivités locales et des fournisseurs d’énergie.

 

Les équipements et les matériaux éligibles au crédit d’impôt 2018

Le crédit d’impôt s’applique pour de nombreuses dépenses :

L’acquisition de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, fenêtres ou portes-fenêtres, uniquement pour le remplacement de simple vitrage (au taux de 15%, jusqu’au 30 juin 2018) ;

L’acquisition et la pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques (planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert, murs extérieurs en façade ou en pignon, toitures-terrasses, planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles ) ;

L’acquisition de chaudière à haute performance énergétique et à micro-cogénération gaz;

L’acquisition de chaudière à haute performance énergétique utilisant le fioul comme source d’énergie (au taux de 15%, jusqu’au 30 juin 2018)

L’acquisition d’appareils de régulation et de programmation du chauffage ;

L’acquisition d’équipements de production de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire bois ou biomasse (chaudières, poêles, foyers fermés, inserts de cheminées intérieurs et cuisinières utilisées comme mode de chauffage) ;

L’acquisition d’équipements de production de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire (ECS) seule ou associée à la production de chauffage;

Le calorifugeage des installations de production ou de distribution d’eau chaude sanitaire;

L’acquisition de pompes à chaleur géothermique eau/eau, sol/eau, sol/sol et pompe à chaleur air/eau utilisées pour le chauffage ou le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ;

L’acquisition d’un chauffe-eau thermodynamique (CET) ;

L’acquisition de capteurs solaires et ballon d’eau chaude solaire;

L’acquisition d’équipements de raccordement à un réseau de chaleur ;

L’acquisition d’équipements de fourniture d’électricité à partir de l’énergie hydraulique ou de biomasse ;

La réalisation, en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire, du diagnostic de performance énergétique;

La réalisation d’audit énergétique réalisé par un auditeur qualifié hors obligation réglementaire ;

L’installation d’une borne de recharge des véhicules électriques.

Les matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt 2018 doivent répondre à des exigences techniques précises.

L’obtention du crédit d’impôt est conditionné à la réalisation des travaux par un professionnel RGE « Reconnu Garant de l’Environnement ». Les services fiscaux réclament une facture détaillée de l’entreprise ayant fourni et installé les équipements ou les matériaux.

Vous n’avez qu’à remplir la déclaration 242 RICI sur votre déclaration de revenus pour bénéficier du crédit d’impôt.

Tout savoir des conditions et des démarches à suivre pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique sur le site de l’Ademe.

Une question ? Un renseignement ?

Hotline 8h-17h du lundi au vendredi

Appel direct non surtaxé

En 1 clic 24h/24

Réponse rapide assurée

Ceci peut vous intéresser

Pourquoi se chauffer au bois ?

Se chauffer au bois est une solution de chauffage écologique et économique. D’un haut rendement énergétique et respectueux de l’environnement, le bois est utilisé par des appareils de chauffage, poêles  et chaudières aux techniques de combustion performantes. Le...

lire plus

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This