Tout savoir sur le double vitrage. Informez-vous sur le double vitrage afin de bien choisir vos fenêtres et réussir votre isolation thermique, la rénovation ou le remplacement de vos ouvertures.
L’isolation est bien souvent le principal le premier objectif en rénovation. Son amélioration va vous permettre de réduire considérablement votre facture d’énergie.
L’isolation thermique des fenêtres de votre habitation se détermine principalement par la qualité du vitrage que vous allez installer.

La performance thermique des fenêtres double-vitrage

Responsable de 5 à 30% des déperditions thermiques d’une habitation, les vitrages ont longtemps été le maillon faible de l’enveloppe, en particulier le simple vitrage. Le simple vitrage est à oublier. En prenant l’option double vitrage vous réduisez considérablement les pertes de chaleur, la condensation et l’effet de paroi.

Le double vitrage standard se compose de deux verres de 4mm emprisonnant une lame d’air de 12 ou 16mm. L’air, présentant une bonne résistance thermique, confère à l’ensemble une bonne qualité d’isolation thermique.

Le double vitrage à Isolation renforcée (VIR) et lame d’argon est renforcé par une fine couche transparente déposée sur une des deux parois qui agit comme un bouclier pour limiter les transferts de chaleur vers l’extérieur.

La lame d’air entre les deux vitrages est remplie d’un gaz rare, l’argon. Cette solution améliore encore l’isolation. Le double vitrage à isolation renforcée (VIR) a un pouvoir isolant 2 à 3 fois supérieur à celui d’un double vitrage ordinaire.

La performance des fenêtres est qualifiée par le coefficient de transmission thermique U (Uw pour les fenêtres, Ug pour les vitrages). Plus U est faible, meilleure sera l’isolation de la paroi vitrée.

Type de double vitrage et performance thermique

Fenêtres Description Coefficient de transmission thermique Ug en W/m2.K
Double vitrage standard
4/12/4
4/12/4 signifie que le vitrage est composé de 2 vitres de 4 mm séparées par une lame d’air de 12mm. 2,5 à 3
Double vitrage faiblement émissif
4/12/4
Un revêtement spécial est apposé sur l’une des vitres, piégeant la chaleur à l’intérieur de la pièce. 1,4 à 1,6
Double vitrage faiblement émissif renforcé à lame argon
4/16/4
L’air est remplacé par du gaz argon pour plus de performance 1 à 1,3
Double vitrage faible émissivité réfléchissant 6/12/6 Traité de manière à ce que les entrées de chaleur soient limitées. 1,4 à 1,6

Technique d’isolation des fenêtres

L’étanchéité des fenêtres est une question primordiale. Assurez-vous de la qualité des garnitures d’étanchéité entre le vitrage et le cadre de la fenêtre pour éviter tout problème de perméabilité à l’air et d’étanchéité à l’eau.
Si l’étanchéité n’est plus efficace, la solution consiste à remplacer les fenêtres, et l’encadrement qui risque de ne pas pouvoir supporter le poids des nouvelles fenêtres.
Menuiseries en bon état
– Installer un double-vitrage de rénovation directement sur la menuiserie avec un renfort d’étanchéité.
– Remplacement total des fenêtres

Menuiseries en mauvais état
-Remplacement total des fenêtres
-Changement des fenêtres en conservant les dormants.

Pour les fenêtres double-vitrage des solutions performantes existent en menuiserie bois, PVC et aluminium à rupture de pont thermique. Un cadre de fenêtre à rupture de pont thermique est doté dans ses montants de barrettes isolantes qui permettent de limiter les déperditions de chaleur. Les menuiseries bois, PVC et aluminium à rupture de pont thermique proposent toutes aujourd’hui de bonnes solutions.

Une question ? Un renseignement ?

Hotline 8h-17h du lundi au vendredi

Appel direct non surtaxé

En 1 clic 24h/24

Réponse rapide assurée

Pin It on Pinterest

Share This