L’étude thermique est indispensable pour rentabiliser des travaux de rénovation et faire de réelles économies d’énergie.

Ne confondez pas le DPE et l’étude thermique pour bien évaluer la performance énergétique de votre logement.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un indicateur qui évalue sur une échelle de performance la consommation énergétique annuelle et globale d’un logement, ainsi que son niveau d’émissions de gaz à effet de serre. Deux étiquettes classent de A à G (A correspondant à la meilleure performance, G à la plus mauvaise) le logement selon la consommation d’énergie primaire et la quantité de gaz à effet de serre émise.

Le DPE est un diagnostic qui s’accompagne de préconisations pour faire baisser une facture énergie. Il est insuffisant dans l’optique de programmer des travaux de rénovation énergétique.

Une étude thermique pour réussir votre projet de rénovation

L’étude thermique est une véritable aide à la décision qui permet d’évaluer précisément les déperditions thermiques d’un logement, en amont des travaux de rénovation.

La méthode de calcul TH-C-E ex évalue avec précision la consommation énergétique d’un logement. Cette méthode de calcul beaucoup plus complète que celle du DPE prend en compte l’ensemble des éléments constitutifs de la maison : paroi par paroi et mur par mur. Le thermicien qui conduit l’étude thermique intègre dans son audit les systèmes de production de chauffage et d’eau chaude ainsi que le type de ventilation existante. Il tient compte également des spécificités géographiques de la maison comme l’altitude ou l’exposition au vent.

En identifiant les points à traiter en priorité, l’étude thermique permet d’avoir une vision d’ensemble de votre projet, de faire des choix et d’envisager plusieurs scénarios de rénovation thermique qui comporteront, chacun, un bouquet de travaux plus ou moins important, une estimation des consommations détaillées et des gains financiers attendus. Avec l’étude thermique, votre rénovation est conçue sur mesure.

L’étude thermique est obligatoire si vous souhaitez obtenir le Label BBC-Effinergie Rénovation. Pour les bâtiments résidentiels rénovés, un objectif de consommation maximale en énergie primaire est fixé à 80 kWh/m².an, modulable selon la zone climatique et l’altitude. Les calculs sont faits en utilisant la méthode de calcul Th-CE-ex.

Les extensions et les surélévations de bâtiments sont concernées par la Réglementation Thermique des bâtiments RT 2012 à partir d’une SRT (Surface thermique au sens de la RT) de plus de 50 m².

Dans le cadre de l’application de la RT 2012, deux attestations sont à établir : la première au dépôt du permis de construire par le maître d’ouvrage et la seconde par le contrôleur à l’achèvement des travaux.

Seul un bureau d’étude thermique répond exactement au niveau des exigences demandées par le Réglementation Thermique RT 2012. Pour rénover sans vous tromper demandez informations et conseils auprès d’un Bureau d’Etudes Thermiques.

Une question ? Un renseignement ?

Hotline 8h-17h du lundi au vendredi

Appel direct non surtaxé

En 1 clic 24h/24

Réponse rapide assurée

Pin It on Pinterest

Share This