Pouvez-vous bénéficier du crédit d’impôt dans le cadre de la rénovation de votre véranda ? Cette question nous est souvent posée par des particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation.

Changement des menuiseries, matériaux isolants, remplacement des vitrages…Quelles sont effectivement les dépenses qui ouvrent droit au Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique CITE pour une véranda ?

Crédit d’impôt pour véranda : comment ça marche ?

 

Comme vous le savez, certains travaux donnent droit à une réduction d’impôt, notamment les travaux en faveur du développement durable et des économies d’énergie.

Le Crédit d’impôt CITE fait une distinction entre les types de projets et les dépenses réalisées pour une véranda ou une loggia.
Il est important de vous rappeler que toutes les dépenses destinées à acheter des matériaux ou du vitrage pour construire une véranda ou une loggia toute neuve ne sont pas concernées par le crédit d’impôt. L’extension d’une maison avec une véranda, en effet, ne constitue pas une rénovation.

Une pergola n’est pas concernée par le crédit d’impôt, même si vous envisagez de la fermer.

En revanche, le remplacement partiel ou total d’une véranda existante à surface identique constitue bien une rénovation.

Crédit d’impôt et rénovation véranda

 

  • les dépenses d’acquisition de matériaux liés au remplacement de vitrages existants dans une véranda ou une loggia par des matériaux éligibles ouvrent droit au crédit d’impôt, toutes conditions étant par ailleurs remplies.
  • Les dépenses d’acquisition de matériaux d’isolation des parois vitrées destinés à fermer une loggia ou à construire une véranda ne bénéficient pas du crédit d’impôt

Pour mémoire, le crédit d’impôt s’applique à une habitation principale, maison individuelle ou appartement, achevée depuis plus de deux ans dont vous êtes le propriétaire occupant, le locataire ou l’occupant à titre gratuit.

Les matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt doivent correspondre à des exigences techniques précises. Pour les vitrages, c’est le coefficient de transmission surfacique Ug (U glass) qui évalue leur performance. Il s’exprime en W/m².K. Plus U est faible, meilleure est l’isolation.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, les nouveaux vitrages à isolation renforcée de votre véranda devront avoir un coefficient de transmission thermique Ug inférieur ou égal à 1,1 W/m2.K.

Votre obtention du crédit d’impôt pour les travaux de véranda est conditionné à l’intervention d’un professionnel RGE « Reconnu Garant de l’Environnement ».

Le taux du crédit d’impôt est de 30% du montant TTC des dépenses éligibles déduction faite des aides et des subventions reçues par ailleurs. Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt fait l’objet d’un plafonnement:

  • plafond de 8000€ personne seule ;
  • plafond de 16000€ pour un couple soumis à imposition commune + majoration de 400€ par personne à charge.

Le crédit d’impôt transition énergétique CITE est cumulable avec l’éco-PTZ, les aides de l’Anah, des collectivités locales et des fournisseurs d’énergie.

 

Une question ? Un renseignement ?

Hotline 8h-17h du lundi au vendredi

Appel direct non surtaxé

En 1 clic 24h/24

Réponse rapide assurée

Pin It on Pinterest

Share This